Et puis fatalement, est arrivé le jour où ma fille a eu envie d’une robe.

Bon, elle n’avait pas douze mois, l’oeil curieux mais la parole « charabia » encore pleine de yaourt, et une idée probablement peu précise de ce que pouvait être une robe… donc il est possible que j’aie un peu projeté mes désirs sur l’expression – à cette époque – éternellement béate de ma chouquette.

Quoi ?! Non seulement je projette sur ma fille mais en plus j’ai attendu DOUZE MOIS AVANT DE LA METTRE EN ROBE ?!!

Yes. I’ve got issues.

Mais l’important c’est qu’on ait sauté le pas, non ? Alors je me suis penchée sur l’affaire, vite écarté les trucs à frou-frous plein de noeuds à paillettes dont regorgent les enseignes à moins de quarante balles la fringue éphémère pour mouflet qui pousse trop vite, et dégotté le patron de la robe idéale dans le fameux livre « Les Intemporels pour Bébé », j’ai nommé la belle et super chouette « Robe à fronces ».

Et c’est là que ça se corse. Moi j’achète un joli tissu Petit Pan – pour l’économie, on repassera – je m’installe devant ma Germaine – ma jolie machine – et déchante au premier déchiffrage du bouquin : oui, c’est beau, c’est bien expliqué, mais quand on a jamais rien cousu d’autre qu’un panier à lingettes et une housse de coussin pas très droite, les techniques exposées, elles relèvent un peu du chinois (qui ne saurait pas coudre). Un ourlet roulotté ? Du biais à tailler ? Moi, je suis larguée.

Alors je sors mon dernier joker, et vais me perdre dans les méandres du net à la recherche d’un peu de fioul pour ma chaudière. Ceci est une métaphore hein ; je cherche de l’aide, une illumination, une main tendue. Je tape « tuto robe à fronces intemporels bébé » dans Google, sans trop y croire, et là bim, la claque ! Je tombe sur LE tuto de LA robe avec, je te le donne en mille, MON tissu. Oui, ok, ce n’est pas mon tissu… mais tu vois l’idée : un site terrible d’une maman couturière qui propose le tuto du modèle que je veux, réalisé dans le meme tissu Petit Pan. Alors ok, que ce soit le meme tissu ou pas, ça ne change rien, mais moi j’ai mon dixième de sang celte qui se met à bouillonner, soudain je crois aux signes, au karma, et tandis que je me mets debout pour une petite danse de la joie, je sens l’univers entier de la couture qui se mobilise autour de moi. Rien que ça.

Je t’épargne la suite de ma transe délirante quand j’apprends en parcourant son site que la dite-couturière est maman de jumeaux et qu’elle réalise des bobs dans mon tissu fétiche à motif requins – là j’ai failli virer parano et chercher les caméras – et file à l’essentiel : cette fameuse petite robe à fronces.

Grace au très très chouette tutoriel de Laisse Luciefer – puisqu’il s’agit bien d’elle – j’ai donc pu réaliser ma première – puis ma seconde, puis ma troisième… – robe à fronces, dans un modèle que Dame Lucie a eu la très bonne idée de doubler entièrement. Le tutoriel est extrêmement bien fait, toutes les explications sont là, appuyées des photos qui vont bien. J’ai repris son idée d’association de tissus – et là, bim ! je récupère mon argument économique perdu à l’instant même où j’ai posé l’orteil dans la boutique Petit Pan – et joué comme elle le propose sur différentes tailles de jupes pour un effet plus ou moins bouffant.

Voici le défile, Amigo. Profite, on revient juste après.

Robe à fronces, tissu Liberty Etoiles & tissu coton Rouge Corail Première Etoile :

Robe à fronces, tissu Zig Zag Feather de Cloud 9 & tissu coton Violine Première Etoile :

Robe à fronces, tissu Fleurs des Iles Petit Pan & tissu coton Marine Première Etoile (d’après le modèle de Laisse Luciefer) :

Et la petite dernière, réalisée pour une petite princesse de bientôt 18 mois. Malgré mes techniques de sioux, ma fille est tombée dessus et me réclame la même, parce que « les fleurs c’est trop wouaaaah ».

Robe à fronces, tissu Petites Fleurs Naïves & tissu coton Vieux Rose Première Etoile :

Ma chouquette a aimé ses robes – en tout cas elle n’a pas hurlé. Et maintenant qu’elle parle comme une déesse, elle confirme : elle adore ses robes de princesse. Et moi, bizarrement, je gère mieux mes « issues »…

A vite !

Source : Fantastic Tuto « Robe à fronces » de Laisse LucieFer.

Publicités