Et mon P’tit Mec, tu me diras ? On a blindé le dressing de la Pépette avec quinze mille robes à fronces, d’accord, mais pour le Loulou, on a fait quoi ?

Bah pour Loulou, on a fait simple. Beaaaaaaaucoup plus simple. Tout aussi chouette, mais vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup plus simple. Et à mon insistance, tu devines l’enjeu du truc, hein ? Parce que faire la garde-robe de ses mômes, c’est cool, mais j’ai eu beau chercher, la dose de patience qui va bien, elle est pas fournie avec le tissu. Moi, j’ai beau en avoir ras-le-bol des frou-frous à paillettes fabriqués made in Bangladesh qui tiennent pas trois lavages, au bout de vingt minutes de fronces sur la jupette de Chouquette, je peux te dire que je l’entends qui m’appelle, le Kiabi d’à côté.

Lire la suite